20.000 euros de bonus pour quitter Aulnay avant minuit

France info
31/05/2013
"Le combat a payé. On avait la conviction qu'on avait ouvert la porte, il fallait que le reste des salariés s'y engouffre. Il y a simplement eu un début de deuxième mobilisation dans cette usine pour faire comprendre à la direction que si elle ne craquait pas tout de suite, elle allait avoir une deuxième grève sur le dos" (Jean-Pierre Mercier, CGT PSA Aulnay)