Deux militants de la grève contestent leur licenciement aux Prud’hommes !

Version imprimableVersion PDF
Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
07/03/2013

Ce vendredi 8 mars, Julien MELEARD et Onay BUNUL contestent leur licenciement au Tribunal des Prud’hommes de Versailles.

 
Ces deux militants CGT connus comme militants actifs de la grève ont été licenciés par la direction de PSA dans le cadre de la grève.
 
Il est reproché à Julien MELEARD les mêmes faits qu’à Salah KELTOUMI (Délégué Syndical) qui vient de voir son licenciement refusé par l’inspection du travail. Le licenciement de Julien MELEARD est tout aussi injustifié que celui de Salah KELTOUMI.  Le dossier de la direction est complètement vide, truffé d’incohérences et de contradictions.
 
Concernant Onay BUNUL, le reproche d’altercations envers un cadre de l’usine est tout aussi injustifié. La scène où les faits sont reprochés a été filmée par TFI et BFM, et l’on voit bien que le licenciement est complètement injustifié.
 
La politique de répression de PSA est inacceptable. Par ces licenciements injustifiés, la direction a cherché en vain à briser la grève et à entamer la détermination des salariés en grève. Cela a été un échec complet.
 
La grève continue depuis huit semaines, la production reste totalement paralysée et les salariés refusant l’accord proposé par la direction demandent toujours la continuation des négociations sur la base de leurs revendications. 
 
Les salariés en grève se rassembleront au Tribunal des Prud’hommes de Versailles pour soutenir leurs camarades. Leur arrivée est prévue dans la matinée.
 
Jean-Pierre Mercier
DS CGT PSA Aulnay et DS Central adjoint CGT du groupe PSA