La CGT attaque le plan de 11 200 suppressions d'emplois au Tribunal de Versailles

Version imprimableVersion PDF
Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
25/03/2013

Dans leur dixième semaine de grève, les salariés de PSA Aulnay combattent toujours le projet d'accord concernant les conditions de la fermeture de l'usine. En rassemblant près d'un millier de signatures contre ce projet d'accord et pour demander l'ouverture de nouvelles négociations, les salariés ont démontré une nouvelle fois que le rejet de ce projet d'accord est largement majoritaire.

 
Les syndicats CGT de toutes les usines du groupe PSA ont unaniment décidé de rejeter le projet d'accord de la direction concernant la fermeture de l'usine d'Aulnay et les 1 400 licenciements de Rennes. 
 
C'est avec l'accord des salariés en grève de PSA Aulnay que les syndicats CGT du groupe PSA ont demandé à leur Fédération de porter l'affaire en Justice. Marie-Laure Dufresne-Castets représentera la CGT tout au long de cette procédure.
 
Le Tribunal de grande instance de Versailles a donc été saisi par la Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT pour faire constater l’insuffisance du volet social de la restructuration de la société PCA.
 
• La première critique porte sur la conception même de ce plan. L’employeur a  décidé, à partir du seul motif économique dont il s’est prévalu et d’une restructuration globale de l’entreprise, d’organiser la fragmentation des conséquences sociales pour éluder les obligations que lui impose la loi. Il a en effet décidé la mise en place simultanée de deux plans visant à l’éviction de 11 200 salariés de la société : le PREC et le PSE.
 
• La seconde critique porte sur la carence de ce que l’employeur présente comme un plan de reclassement, lequel ne répond pas à l’objectif de prévention qui devrait le caractériser. Ce plan ne comporte en effet aucun engagement concret et précis assurant l’effectivité de la mise en œuvre de mesures tendant à la recherche de reclassement. 
 
L'audience aura lieu mardi 26 mars à 10h au Tribunal de Grande Instance de Versailles.
 
Rassemblement des salariés de PSA Aulnay et point presse prévus à partir de 9h45 devant le Tribunal. 
 
Jean-Pierre Mercier
DS CGT PSA Aulnay et DS Central adjoint CGT du groupe PSA