Le gouvernement Hollande envoie la gendarmerie aux grévistes

Version imprimableVersion PDF
Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
28/03/2013

130 grévistes de PSA Aulnay sont allés manifester au siège du Medef cet après-midi. Ils réclament des garanties de reclassement, et l'abandon des sanctions et des licenciements contre huit de leurs camarades. Tout s'est passé dans le calme, sans aucune violence ni dégradation. Ils ont au bout d'un moment décidé d'évacuer les lieux dans le calme.

 
Les responsables des forces de police ont fait croire aux manifestants qu'ils pourraient remonter dans leurs cars. Au lieu de cela, après avoir attendu le départ des journalistes de France 3, les forces de police ont embarqué de force les manifestants en en traînant certains  violemment sur le sol, et les ont mis dans des camions cellulaires. Ils les emmènent au commissariat du 18ème arrondissement.
 
Cet acte n'entamera pas la détermination des ouvriers en lutte. Ils sont bien décidés à défendre leurs camarades menacés de licenciement, et à obtenir des garanties pour leur reclassement.
 
C'est le vrai visage du gouvernement Hollande que l'on voit à cette occasion. Au lieu de mettre son poids du côté des ouvriers en lutte pour leurs emplois, il leur envoie la gendarmerie pour essayer de casser leur mouvement.
 
Plus que jamais, ce gouvernement mérite le surnom que lui ont donné les ouvriers de PSA : GOUVERNEMENT PS...A
 
Jean-Pierre MERCIER