Retour sur la grève de 1982

Version imprimableVersion PDF
Invitation à la projection d'Haya - Association Périphérie
09/06/2012

Jean Texier, Mémoire d'Humanité

Cette 8ème édition des Vies Prolétaires entend revenir sur la grève – victorieuse – de l’usine Citroën-Aulnay d’avril et mai 1982. Les revendications de ce conflit d’OS en grande majorité d’origine étrangère furent centrées sur des questions de dignité et de reconnaissance  de la valeur de leur travail. Longtemps méconnue, l’histoire de cette grève gagne aujourd’hui en reconnaissance et en visibilité grâce à la découverte de nouvelles archives filmiques (tous les rushes d’Haya de Claude Blanchet) et la menée de nouvelles recherches universitaires. Elle est de plus replacée dans le contexte plus global des luttes et des revendications des OS  des années 1981-1984, de l’histoire de la gauche et de sa relation à la banlieue et à l’immigration. Cette histoire se doit cependant d’être encore transmise, comme un regard et un point d’appui pour une autre lutte : celle qui a lieu en ce moment même dans la même usine. 


Projection (extraits) : rushes de Haya, de Claude Blanchet, photographies du conflit.

Invités : Christian Bonnin, Philippe Jullien (ouvriers et syndicalistes de Citroën-Aulnay), Vincent Gay (doctorant en histoire), Nicolas Hatzfeld (historien), Stéphane Beaud et Michel Pialoux (sociologues), Christian Corouge et Alain Lepert (syndicalistes), des témoins et des participants à la lutte…

Conception et animation de la table ronde : Tangui Perron, chargé du patrimoine et de l'action culturelle à Périphérie.

Recherches historiques : Nina Almberg et Tangui Perron (Périphérie).

Partenaires : Archives départementales de la Seine-Saint-Denis, DRJSCS Ile-de-France, Mémoire d’Humanité, IHS-CGT 93.

 

Périphérie et le cinéma Jacques Prévert vous invitent à la projection d’Haya de Claude Blanchet, un film sur la grève de Citroën-Aulnay de 1982,

le vendredi 15 juin à 20 heures 45

au cinéma Jacques Prévert.

Fin avril 1982, une grève éclate à l’usine Citroën d’Aulnay-sous-Bois. Majoritairement suivie par des ouvriers marocains travaillant en chaîne (des OS), cette grève de 40 jours, va profondément marquer l’histoire de la ville et connaître un retentissement national.

La parole enfin libérée témoigne de tout un système de répression et de racket qui faisait régner la terreur au sein de l’usine.

Ce long conflit syndical pour la liberté, la dignité et les salaires réussit à mettre à bas un système apparaissant désormais comme scandaleux, dans un contexte politique nouveau. Incontestablement, il y a un avant et un après 1982. Les questions soulevées sur les discriminations sociales et raciales et la dignité des travailleurs restent cependant d’actualité, et ce d’autant plus que l’usine est aujourd’hui menacée de fermeture.

Projection-débat en présence du réalisateur Claude Blanchet et de nombreux témoins  et militants ayant participé à la lutte.

Cinéma Jacques Prévert

134 rue Anatole France

93600 Aulnay-sous-Bois

RER Aulnay-sous-Bois