Communiqués de presse

  • PSA Aulnay : rassemblement devant le commissariat de Bobigny

    Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
    31/01/2013
    Les salariés en grève de PSA Aulnay se rassembleront ce vendredi 1er février à partir de 9h30 devant le commissariat de Police de Bobigny au 45 rue de Carency, pour soutenir la militante CGT et organisatrice de la grève, Agathe Martin, mère de famille qui est convoquée. Cinq autres militants de la CGT, eux aussi organisateurs de la grève, ont été convoqués tous les jours de la semaine. Agathe Martin est menacée de licenciement avec mise à pied conservatoire à effet immédiat.
  • Mardi 29 janvier dernière réunion de négociation - journée de mobilisation

    Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
    28/01/2013
    Tous les salariés sont concernés par les menaces de fermetures d'entreprises et par les licenciements. C'est tous ensemble sur le terrain de la lutte que les salariés pourront faire reculer les patrons. Les salariés en grève de PSA Aulnay font cause commune avec les ex-salariés de PSA Melun, de Virgin et de Good Year.
  • La direction rouvre l'usine en organisant un climat de tension et de provocations. 5 militants CGT convoqués à la Sureté Territoriale.

    Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
    27/01/2013
    Pour la réouverture de l'usine, la CGT dénonce le climat de tension que la direction veut instaurer dans l'usine en revenant aux méthodes « Citroën » des années noires d'il y a 30 ans. En réunion de CE de vendredi dernier, la direction avoue qu'elle a fait appel à une 2ème société de vigiles privée. Cette 2e société, la société MAURY, vient renforcer la société PRETORIAN. La direction a refusé de communiquer le nombre de vigiles présents sur le site.
  • Le syndicat CGT de PSA Saint-Ouen s’élève avec indignation contre La campagne de mensonges orchestrée par la direction PSA traitant les grévistes de « casseurs » en particulier en ce qui concerne leur visite du vendredi 18 janvier

    Communiqué de presse de la CGT PSA St-Ouen
    23/01/2013

    Contrairement à ce que nous pouvons lire ici ou là, la venue des ouvriers en grève d’Aulnay à l’usine de Saint-Ouen s’est passée dans les meilleures conditions possibles. Les ouvriers d’Aulnay souhaitaient s’adresser aux ouvriers de Saint-Ouen pour leur dire les raisons de leur grève et ce qui menace l’ensemble des salariés de PSA avec l’accord de « compétitivité » que veut mettre en place PSA comme Renault. Et c’est ce qu’ils ont fait.

  • Adresse des salariés de PSA Aulnay (93) en GREVE reconductible

    Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
    22/01/2013
    Depuis mercredi 16 janvier, nous sommes en grève reconductible. Plus aucune C3 - la voiture la plus vendue du groupe - ne sort de l’usine d’Aulnay. Nous refusons de grossir les rangs de Pôle emploi, car c'est l'avenir que nous prépare la famille Peugeot. Après 18 mois de mobilisation, la direction a été forcée d’ouvrir des négociations. Mais elle ne veut rien céder et voudrait faire de la fermeture d’Aulnay un exemple patronal. Les salariés ont donc, lors d’assemblées générales, décidé une grève reconductible.
  • Meeting commun des salariés en grève de Renault Flins et de PSA Aulnay

    Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
    22/01/2013
    Mercredi 23 janvier, les salariés de Renault sont appelés à se mettre en grève contre les accords de compétitivité. La direction de Renault voudrait extorquer la signature des syndicats, en leur faisant un chantage ignoble, en menaçant de fermer deux usines s’ils ne signaient pas. A PSA, la direction a affirmé qu’une fois qu’elle aura obtenu un accord sur la fermeture de l’usine d’Aulnay, elle commencera à son tour une « négociation » sur le même genre d’accord qui vise à bloquer les salaires, imposer des mobilités obligatoires et continuer à supprimer des emplois.
  • Face à la détermination des grévistes, la direction lock-out l'usine ! Un dialogue social loin d'être exemplaire...

    Communiqué de presse de la CGT PSA
    21/01/2013
    La direction de PSA Aulnay a annoncé vendredi que l'usine serait fermée à la totalité du personnel, y compris l'équipe de Normale à partir de l'équipe du soir du vendredi 18 janvier au lundi soir toute la journée. La direction invoque un prétexte qui ne tient pas debout : une pièce électrique en panne dans l'atelier de Peinture qui nécessiterait un long délai de livraison de la part du fournisseur. La réalité est que la direction doit faire face à des salariés déterminés à étendre la grève qu'ils ont démarrée le mercredi 16 janvier et qui paralyse entièrement la production.
  • PSA Aulnay : La direction met les salariés dehors

    Communiqué de presse de la CGT PSA Aulnay
    21/01/2013
    Les photos des groupes de cadres, soutenus par des vigiles de la société privée Inertie, qui interdisent l'entrée du parking à tous les salariés. Les grévistes se rassemblent à l'Union Locale d'Aulnay. La CGT DE PSA AULNAY dénonce les méthodes de la direction face à la mobilisation des salariés. La direction revient 30 ans en arrière dans ses méthodes de dialogue social.
  • La direction de PSA tombe les masques. Le gouvernement doit agir !

    Communiqué de presse de la CGT 93 - USTM 93
    21/01/2013
    Prétexte fallacieux pour fermer l’usine ! Vigiles qui entravent l’accès des salariés à leur poste de travail ! La direction de PSA tombe les masques. Le gouvernement doit agir ! Depuis mercredi 16 janvier, des salariés de PSA Aulnay, en nombre, ont enclenché un mouvement de grève qui a complètement bloqué la production. Ce mouvement a démarré après la divulgation des propositions dérisoires de la direction de Peugeot dans le cadre de négociations engagées après l’annonce de la fermeture de l’usine.
  • PSA : des résultats commerciaux qui contredisent le discours faussement alarmiste de la direction

    Communiqué de presse de la CGT PSA
    10/01/2013
    PSA vient d’annoncer ses ventes mondiales : 2 965 000 véhicules vendus en 2012 contre 3 549 000 en 2011 soit une baisse de 584 000 véhicules (-16,4 %). Des raisons politiques et non économiques expliquent cette baisse : les ventes de PSA en Iran représentaient près de 458 000 véhicules en 2011. C’est donc bien la décision imposée à PSA par les pouvoirs publics de lui interdire de vendre des voitures en Iran qui explique principalement la baisse des ventes (les 3/4 de la baisse des ventes). Sans cette interdiction, PSA aurait vendu 3 415 000 véhicules en 2012 soit une légère baisse de seulement 3.7 % par rapport à 2011, une des meilleure années de ventes.

Pages

Subscribe to Communiqués de presse