Adresse aux travailleurs de PSA Aulnay de la Commission Exécutive du Syndicat CGT Renault Cléon

Version imprimableVersion PDF
25/01/2013

Depuis plusieurs semaines, les travailleurs de Renault sont engagés dans la construction d’une mobilisation contre un Accord de compétitivité qui sera soumis à la signature des syndicats début février.

 
Sous la pression d’un chantage à la fermeture d’au moins deux usines, la direction de Renault demande aux syndicats d’accepter une régression sans précédent :
- mobilité obligatoire entre les différents sites du constructeur
- allongement du temps de travail
- blocage des salaires, au minimum pour les 3 prochaines années
- destruction de 7 500 emplois, soit une proportion équivalente aux 11 000 suppressions d’emplois du groupe PSA
 
En manifestant avec les travailleurs de Renault Flins, mercredi 23 janvier, les travailleurs d’Aulnay ont fait la démonstration qu’il était possible de prendre des initiatives pour construire une mobilisation rassemblant les travailleurs de Renault et de PSA, dans un même combat.
 
Réunis en Commission Exécutive ce vendredi matin, les militants du Syndicat CGT Renault Cléon
- expriment leur solidarité totale avec le combat des travailleurs d’Aulnay.
- estiment qu’il sera utile, dans les prochains jours, de prendre de nouvelles initiatives communes aux travailleurs de Renault et de PSA pour créer le rapport de force indispensable pour s’opposer efficacement à la politique des 2 constructeurs.
 
Votée à l’unanimité des membres présents.