Motion de soutien aux salariés de PSA

Version imprimableVersion PDF
UL CGT MASSY
04/09/2012

Aux travailleuses et travailleurs de PSA Aulnay.

Motion de soutien des militants réunis en assemblée le 4 septembre 2012. 

Après des mois de tergiversations, de mensonges de la part de la direction du groupe, celle-ci annonce son plan drastique de suppression de personnel juste avant les congés d’été. 

Après avoir reçu la direction du groupe, Montebourg (ministre du « redressement productif ») n’a rien trouvé de mieux que de mettre Aulnay sous la pile, puis, devant la colère des ouvriers a décidé  d’écrire au groupe, pour lui demander quelles étaient ses intentions. Que de blabla pour tenter de museler le rapport de force ! 

La CGT s’est mobilisée dès le 22 mars 2012 lors du meeting régional devant le site d’Aulnay. 

Nous tenons également à saluer la réponse de classe massive que les ouvriers des usines PSA ont donné lors des rassemblements organisés devant le siège de l’entreprise comme celui du 28 juin qui a rassemblé 1 500 ouvriers venus de Sochaux, Poissy, Rennes, Valenciennes, mais aussi d’Allemagne et d’Espagne en solidarité à l’annonce de la fermeture du site d’Aulnay ! 

La lutte est engagée, elle peut devenir un foyer important, une mèche lente du mouvement ouvrier qui veut sortir du chantage emploi contre salaire et de la mise en concurrence des ouvriers des sites. 

La crise qui touche l’automobile, un temps masquée par la prime à la casse, a fait chuter les ventes d’automobiles sans pour autant baisser les exigences de profits à 15 %. 

Trop c’est trop, il faut les arrêter ! 

Chers camarades, vous pouvez compter sur la solidarité active des militants de notre Union Locale et sur l’exigence de la revendication « interdiction des licenciements dans les groupes et les sous traitants ». 

Nous nous donnons rendez-vous dans la rue le 9 octobre pour la défense de l’industrie et de l’emploi.