Motion de soutien de l’Union Locale CGT Angers

Version imprimableVersion PDF
06/02/2013

 

A l’heure où il est question d’un accord néfaste pour les salariés sur une prétendue sécurisation de l’emploi,  le patronat de l’automobile, PSA et Renault en tête maintient son cap : suppressions de sites et de milliers d’emplois.

Ainsi, après avoir menti au pays entier sur la non-fermeture du site d’Aulnay, la direction de PSA renoue à l’occasion de la grève qui se déroule depuis plus de deux semaines sur le site d’Aulnay avec de vieilles méthodes, pressions, intimidations, sanctions, contre  plusieurs centaines de salariés  qui se sont engagés  pour la défense de leurs emplois et de leurs droits !

Pour notre Union Locale, les salariés en grève qui luttent ne sont pas des délinquants ! Les casseurs d’usines et d’industries sont à chercher du côté d’un patronat obnubilé par ses profits et peu soucieux du devenir de l’industrie, des emplois, et de la réalité sociale du pays !

Cette lutte contre la politique de licenciements d’une grosse entreprise qui a fait des bénéfices énormes est pour nous non seulement justifiée, mais mérite notre soutien militant.  Notre union locale qui envoie ce jour 500 € de soutien aux grévistes appelle l’ensemble de ses syndicats et sections d’entreprise à soutenir les travailleurs en grève d’Aulnay.