Motion de soutien du syndicat de site CGT Solvay/RHODIA St Fons chimie

Version imprimableVersion PDF
25/01/2013

 

Aux grévistes de l’usine P.S.A. Citroën - Aulnay

Chers camarades,

Le Syndicat de site CGT de Solvay/Rhodia chimie à St Fons (Rhône) apporte tout son soutien à la grève que vous avez engagée.

Nous dénonçons la campagne de mensonges orchestrée par la direction de PSA qualifiant les grévistes de « casseurs ». Ce sont les patrons qui ferment les usines et licencient en masse les travailleurs, ce sont eux les véritables casseurs.

Les patrons de PSA et la famille Peugeot ont décidé de fermer Aulnay en mettant au chômage les salariés traités comme des moins que rien. C’est révoltant !

PSA est un groupe, riche à milliards, dont la banque vient en plus de bénéficier d’une garantie de l’Etat pour 7 milliards ! Le groupe PSA et la famille Peugeot a largement de quoi satisfaire vos revendications légitimes pour qu’aucun d’entre vous ne se retrouve à Pole Emploi puis au RSA.

Ne lâchez rien à des gens qui n’ont en tête que la santé des comptes en Suisse de la famille Peugeot, et n’ont que faire du sort des travailleurs et de leurs familles. Car leur appétit est sans fin ! Assurément après le massacre des emplois ce sera celui des salaires et des conditions de travail des rescapés !

Nous aussi, comme un grand nombre de travailleurs, nous sommes confrontés aux fermetures d’usines et d’ateliers,  aux suppressions d’emplois, alors que le groupe Solvay fait d’énormes bénéfices et distribue toujours plus d’argent à ses propriétaires actionnaires.

Face à cette situation catastrophique pour les travailleurs, vous montrez la seule voix à suivre pour tous les travailleurs ! Oui, il serait grand temps que partout dans le pays la classe ouvrière relève la tête pour s’opposer par la lutte aux chantages et aux diktats patronaux : il faut interdire les licenciements, reconquérir des salaires qui permettent réellement de vivre, reconquérir tout ce qu’ils nous ont volé sur notre protection sociale !

Nous l’espérons, à bientôt dans la lutte !