Motions de soutien

  • Motion de soutien de la Section Syndicale CGT FAPT Nantes Bretagne

    28/01/2013
    Au nom de la section syndicale CGT des facteurs du centre ville de Nantes, je tiens à vous faire part dès ce soir de notre soutien, au soir de ce 9e jour de grève. Vous le savez : votre lutte est exemplaire. Exemplaire de la guerre ouverte menée par des patrons et des actionnaires riches à millions. Exemplaire par la combativité que vous montrez (on vous a vu la télé !) pour défendre vos emplois.
  • Motion de soutien du syndicat Ugict-CGT Urssaf

    28/01/2013
    Les syndiqués Ugict-CGT, réunis hier (le 24) en assemblée de syndiqués, vous assurent de tout leur soutien dans votre luttre contre la direction de Peugeot et contre la fermeture de l'usine PSA-Aulnay.
  • Adresse aux travailleurs de PSA Aulnay de la Commission Exécutive du Syndicat CGT Renault Cléon

    25/01/2013
    Depuis plusieurs semaines, les travailleurs de Renault sont engagés dans la construction d’une mobilisation contre un Accord de compétitivité qui sera soumis à la signature des syndicats début février. Sous la pression d’un chantage à la fermeture d’au moins deux usines, la direction de Renault demande aux syndicats d’accepter une régression sans précédent.
  • Motion de soutien de la section syndicale CGT Chêne Germain Telecom

    25/01/2013
    La section syndicale CGT des entreprises France Telecom et Equant à Rennes adresse toute sa solidarité aux salariés grévistes de PSA, et ses encouragements dans votre lutte contre la rapacité de l’actionnaire principal Peugeot, et des dirigeants de PSA. Ce n’est pas aux salariés de payer, et ce qui est vrai pour vous l’est dans tous les secteurs d’activités.
  • Motion de soutien du Syndicat National des Monuments Historiques – CGT

    25/01/2013
    Le Syndicat National des Monuments Historiques – CGT apporte son fraternel soutien à votre lutte exemplaire. Conscients que votre combat pour vos emplois est beaucoup plus large qu'un simple combat local, vous représentez la force de résistance à la rapacité d'un patronat de combat bien décidé à mener une guerre à ceux qui les enrichissent. Renault, Mittal, technicolor ont les mêmes buts.
  • Motion de soutien du syndicat de site CGT Solvay/RHODIA St Fons chimie

    25/01/2013
    Le Syndicat de site CGT de Solvay/Rhodia chimie à St Fons (Rhône) apporte tout son soutien à la grève que vous avez engagée. Nous dénonçons la campagne de mensonges orchestrée par la direction de PSA qualifiant les grévistes de « casseurs ». Ce sont les patrons qui ferment les usines et licencient en masse les travailleurs, ce sont eux les véritables casseurs. Les patrons de PSA et la famille Peugeot ont décidé de fermer Aulnay en mettant au chômage les salariés traités comme des moins que rien. C’est révoltant !
  • Section CGT du centre de tri d'Angers (49

    23/01/2013

     

    PSA, groupe qui fait des bénéfices à n'en plus finir décide de fermer une usine et de supprimer des milliers d'emplois. C'est intolérable ! 
    A La Poste, comme partout, les milliers de destructions d'emplois conduisent à l'aggravation du chômage. 
    La section CGT du centre de tri d'Angers (49) vous apporte tout son soutien dans la lutte que vous avez engagé.
  • Union Locale CGT de Lorient et de sa région

    23/01/2013
    Dans votre bras de fer avec la direction de Peugeot, nous tenons à vous exprimer notre soutien et notre solidarité. Le patronat, pour maintenir et même augmenter ses profits, voudrait des salariés corvéables à merci. Les accords indignes sur la flexibilité vont dans ce sens. Le gouvernement préférant ménager Parisot comme la famille Peugeot n'hésite pas à s'attaquer au monde du travail.
  • Soutien de la CGT Renault Guyancourt Aubevoye

    23/01/2013
    Le syndicat CGT Renault GUYANCOURT AUBEVOYE (Technocentre) soutient les grévistes de PSA AULNAY. Ils sont avec eux dans un même combat pour l'emploi industriel en France. Nous nous félicitons des liens qui se nouent entre les salariés de PSA et de Renault avec le meeting commun qui se tiendra ce jour devant l'usine de Flins.
  • PSA : il faut négocier et non réprimer !

    Marie-George Buffet
    21/01/2013
    Alors qu’elle a décidé de fermer l’usine d’Aulnay et de supprimer 11 000 emplois dans le groupe, la direction de  PSA vient d’employer la force avec des méthodes inacceptables à l’encontre des ouvriers de l’usine d’Aulnay qui luttaient pour la défense de leur emploi. Je demande solennellement à la direction du groupe de faire cesser tout agissement et toute méthode répressive à l’encontre de ces salariés en lutte dont je soutiens l’action. L’heure n’est pas à manier le bâton mais à ouvrir de véritables négociations.

Pages