La CGT critique des suppressions d'emploi à l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois

Version imprimableVersion PDF

AULNAY-SOUS-BOIS (Seine-Saint-Denis), 18 nov 2010 (AFP) -
La CGT a critiqué jeudi 280 suppressions d'emploi à l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), où l'équipe de nuit a été supprimée début octobre.
En juin, la direction avait annoncé la fin des contrats de quelque 600 intérimaires et une mobilité interne pour 300 contrats à durée indéterminée travaillant la nuit.
Lors d'un comité d'entreprise fin octobre sur le site d'Aulnay, la direction a dit que 280 emplois CDI, dont 200 ouvriers professionnels, seraient supprimés, a rapporté le délégué syndical Jean-Pierre Mercier lors d'un rassemblement jeudi.
La direction précise qu'il s'agit de salariés qui travaillaient la nuit.
M. Mercier dénonce "une pression violente pour que (les salariés concernés) quittent l'usine". "On retire 200 ouvriers qualifiés de la production pour les mettre sur des pools, certains se retrouvent même à faire du balayage. On leur fait comprendre qu'ils n'ont plus leur place ici", déplore-t-il.
La direction explique de son côté qu'elle a proposé à ces salariés des reconversions par le biais de l'école de formation interne, de la mobilité interne (notamment dans les usines de Sochaux, Poissy, Caen) et des départs volontaires.
"Il n'y a pas de plan de licenciement sec, mais un plan de reconversion", dit-elle.
"Cet ajustement est lié au marché et aux prévisions", affirme la direction, selon laquelle il n'y a "pas de perspective de reprise début 2011". Le site d'Aulnay, qui produit la Citroën C3, emploie quelque 3.600 salariés.
Par ailleurs, la CGT dénonce un "acharnement" contre un délégué, Ahmed Berrazel, qui a reçu cinq sanctions en un an et demi et est menacé de licenciement. Celui-ci explique qu'on lui reproche d'avoir insulté un responsable, ce qu'il nie.
La direction refuse de commenter une procédure en cours. L'affaire doit être jugée devant les prud'hommes de Bobigny le 4 janvier, indique la CGT.

Source: 
Date de publication: 
18/11/2010