À PSA Aulnay, la grève est une histoire de femmes

Version imprimableVersion PDF

Chômage, bas salaires, emplois précaires et peu qualifiés, temps partiels imposés... les femmes sont hélas en première ligne. Mais elles le sont aussi parfois quand il s'agit de défendre "leur gagne-pain". Chez PSA, usine au salariat très majoritairement masculin, que la direction veut fermer en fin d'année, une poignée de femmes se sont engagées dans la grève entamée le 16 janvier, à vivre demain de leur travail. "L'Humanité Dimanche" est allé à leur rencontre.

 

Date de publication: 
11/03/2013