Dans la presse

  • Un rassemblement réussi contre les suppressions d'emplois

    Lutte Ouvrière
    22/12/2011
    La direction a donc tenté d'empêcher les ouvriers d'exprimer leur colère contre ces licenciements et d'empêcher en même temps une médiatisation similaire à ce qui s'était passé le 15 novembre dernier.Mais a ce rassemblement, plusieurs centaines de travailleurs des deux équipes étaient présents, rejoints par des délégations importantes de Poissy, de Mulhouse, de Saint-Ouen, de la Garenne-Colombes. Tous ceux qui se sont exprimés ont tenu à rappeler que la lutte contre la politique de PSA concerne tous les sites, car tous sont attaqués.
  • Les salariés PSA d’Aulnay en appellent au président de la République

    l'usine nouvelle
    15/12/2011
    C’est dans une lettre ouverte que les syndicats interpellent ce 15 décembre le président de la République Nicolas Sarkozy. "Monsieur le Président, nous demandons d'intervenir pour que puisse se tenir une réunion tripartite Etat-PSA-syndicats dans le but d'aboutir à un accord, garanti par l'Etat, assurant le maintien de tous les emplois sur le site d'Aulnay, au moins jusqu'en 2016", souligne la lettre. 2016 est la date prévue pour la fin de la fabrication de la C3. Or, en juin la CGT avait révélé un document de travail interne à la direction, qui mentionnait une probable fermeture du site.
  • Nous revendiquons le contrôle de l'argent qui est le fruit de notre travail

    L'Humanité Dimanche
    10/12/2011
    Le 15 novembre, à l'occasion dun comité central d'entreprise (CCE), la direction de PSA annonçait 6 800 suppressions d'emplois en Europe en 2012, dont 5 000 en France. Le 15 décembre, lors d'un nouveau CCE, elle devrait préciser, métier par métier et branche par branche, quels seront les 1 900 postes en contrat à durée indéterminée (CDI), soit 1 000 en production et 900 techniciens et ingénieurs qui seront sacrifiés. Ce jour-là, voilà ce que Jean-Pierre Mercier, délégué syndical central CGT, aimerait dire à son PDG, Philippe Varin... qui ne sera sans doute pas là physiquement.
  • Peugeot peaufine ses noirs desseins

    L'Humanité
    30/11/2011
    Les salariés de Melun ne seront pas licenciés, mais incités à partir. Un petit recul face à la mobilisation, mais la suppression de 6 800 postes reste d’actualité. Licencier en temps de crise devrait être interdit et un contrôle devrait être exercé pour que l’argent disponible soit utile socialement et non essentiellement injecté dans les circuits financiers, comme c’est le cas aujourd’hui
  • Groupe PSA Peugeot Citroën : l'annonce de la suppression de 6 800 emplois - les travailleurs expriment leur colère

    Lutte Ouvrière
    18/11/2011
    Mardi 15 novembre, plus de cinq cents travailleurs des usines PSA de la région parisienne sont venus manifester devant le siège social du groupe, avenue de la Grande-Armée à Paris, pour protester contre le dernier plan de la direction annonçant la suppression de 6 800 postes de travail en Europe, soit 10 % des effectifs.
  • PSA : "le gouvernement et la direction ont passé un deal"

    Le Nouvel Observateur
    17/11/2011
    Pour la CGT, Sarkozy et Varin veulent à tout prix éviter un nouveau "Gandrange" et ne pas avouer que les milliards d'aide publiques n'auront servi à rien". Nicolas Sarkozy et Philippe Varin ont entamé un duo en canon, jeudi 17 novembre, pour reprendre le leitmotiv du jour : pour le chef de l'Etat et le président du directoire de PSA, il n'y aura ni plan social ni licenciements dans le cadre du plan de 6.800 suppressions de postes du groupe en Europe, dont 5.000 en France.
  • Un salarié de PSA : «On n'est pas prêts à se laisser tondre»

    Libération
    17/11/2011
    Plusieurs centaines de salariés de PSA Peugeot Citroën se sont rassemblés ce mardi devant le siège du groupe, à Paris, où se déroulait un comité central d’entreprise exceptionnel. PSA, qui avait annoncé fin octobre un plan d'économies pour 2012, va supprimer 1 900 postes dans le groupe en France et se séparer de plus de 2 000 collaborateurs externes, principalement dans la recherche et le développement, un secteur que le constructeur veut «optimiser».
  • PSA : les politiques s'en mêlent et s'emmêlent

    - le JDD.fr
    17/11/2011
    Les politiques s'emparent du dossier PSA Peugeot Citroën suite aux suppressions de postes annoncées mardi. Avec un message : "il n'y aura pas de plan social chez PSA". "Le gouvernement et la direction de PSA doivent être en très grande difficulté pour que Nicolas Sarkozy en personne monte au créneau", s'insurge auprès du JDD.fr, Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT du site d'Aulnay.
  • PSA Aulnay: le maire veut une table ronde sur l'avenir de l'usine

    AFP
    30/06/2011

    PARIS, 30 juin 2011 (AFP) - Le maire d'Aulnay-sous-Bois, Jacques Segura (PS), a annoncé jeudi avoir demandé au préfet de Seine-Saint-Denis d'installer à la rentrée une table ronde pour obtenir des précisions sur l'avenir de l'usine PSA Peugeot Citroën de sa commune.

  • Pour les syndicalistes de PSA Aulnay, "la bataille démarre" maintenant

    Le Monde
    09/06/2011

    Un tsunami social." Voilà comment la CGT a présenté une note confidentielle de la direction de PSA Peugeot Citroën qu'elle a dévoilée, jeudi 9 juin, et dont

Pages