Il faut que la Direction vous entende et revoie sa copie

Version imprimableVersion PDF
Tract de la CGT PSA Aulnay
21/10/2011

Il faut que la Direction vous entende et revoie sa copie

Près de 13700 signatures sur le groupe : UN RECORD !

En 3 jours, ce sont près de 13 700 salariés du groupe Peugeot-Citroën qui ont signé la pétition CGT pour une vraie mutuelle d’entreprise et contre la mutuelle à la sauce PSA.

Les signataires ont affirmé avec force : « Une mutuelle obligatoire n’est pas acceptable  ».

Beaucoup de salariés disent : «  la cotisation doit être partagée au minimum à 50 / 50 ».

Avec plus de 11 milliards € en réserve et après avoir dépensé cet été plus de 200 millions € en rachat d’actions, la CGT considère que le groupe PSA a largement les moyens de subventionner correctement une bonne mutuelle d’entreprise.

En l’état actuel du projet, la mutuelle PSA ne lui couterait que 13,8 millions € !

A Aulnay aussi

A Aulnay, vous êtes 1180 à avoir signé la pétition. Merci à tous ceux qui ont participé. Nos excuses à tous ceux que nous n’avons pas pu joindre.

Des choses bougent

§      A Aulnay, ce sont près de 650 salariés de l’équipe du matin et l’après-midi qui ont cessé le travail pendant une heure pour participer à la remise des pétitions à la Direction.

§      D’autres débrayages ont eu lieu à Mulhouse, Poissy, Saint Ouen,  Sochaux, etc …

§      Dans les différentes usines, de nombreux syndiqués et délégués de base d’autres syndicats ont signé la pétition.

§      Des sections CFTC demandent publiquement à leur organisation de ne pas signer en l’état.

 

La direction tente un enfumage trop gros pour être vrai !

Dans plusieurs sites, pour faire croire qu’elle finance la mutuelle à 50 %, la direction annonce qu’en additionnant la participation employeur de la Prévoyance (75 %) et celle de la mutuelle (25 %), on obtiendrait 50 % ! Comment peut-on oser mentir aussi grossièrement ?

On ne peut pas mélanger  les torchons et les serviettes. La direction doit financer la mutuelle au minimum à 50 % et non pas à 25 % comme cela est marqué dans l’accord !

 

Ou en est-on aujourd’hui ?

Deux syndicats, la CGT et le SIA ont annoncé qu’ils ne signeraient pas l’accord en l’état. Les autres syndicats ne se sont pas encore prononcés centralement.

Lors de la prochaine rencontre avec la Direction PSA, lundi 24 octobre, la CGT proposera donc à toutes les organisations de demander ensemble à la Direction de revoir sa copie.