Ils se moquent de nous

Version imprimableVersion PDF
Tract de la CGT PSA Aulnay
10/04/2012

  SIA   .   CGT   .   CFDT

Ils se moquent de nous !

 

Vendredi dernier a eu lieu la première réunion tripartite qui a été présidée par le Préfet du 93. La direction centrale de PSA était représentée par Cyril Courtier, directeur des relations sociales du groupe. Les syndicats de l'usine et les élus locaux étaient présents.

 Tous les syndicats ont parlé d'une même voix et ont tous revendiqué auprès du Préfet et de PSA l'engagement écrit à travers un accord tripartite (État-PSA-syndicats), de maintenir tous les emplois, en deux équipes au moins jusqu'à la fin 2016 ainsi que l'attribution d'un nouveau véhicule.

Les syndicats ont tenu à protester contre l'absence du gouvernement qui s'était pourtant engagé à être là. En novembre dernier, Nicolas Sarkozy s'était engagé à prendre en main le dossier de l'emploi à PSA. Il doit tenir sa promesse !

 PSA a refusé de s'engager par écrit à maintenir tous les emplois

 Concernant l'après 2014, la direction maintient sa version hypocrite sur le manque de visibilité. A la question : Comment pouvez-vous expliquer que vous prévoyez déjà de commercialiser 4 véhicules en commun avec la GM en 2016 ? Pas de réponse ! Pour 2016, PSA sait y voir clair mais pas dans 18 mois pour Aulnay !

 

Concernant la remplaçante de la C3, la direction a osé prétendre que rien n’était encore décidé et qu'il se pourrait qu'il n'y ait tout simplement pas de remplaçante !          Comment peut-on oser mentir à ce point ! Qui peut croire que PSA ferait une croix sur la production d'un petit véhicule dans la gamme Citroën ?

Concernant l’usine d’Aulnay, ils nous ont dit que l’usine était  trop vieille, que le HPV était pas bon, en résumé pas suffisamment rentable ! Les ventes ne sont pas bonnes, ils sont en surcapacité en Europe.... Vers 17h,  nous avons  mis la direction au pied du mur en demandant des réponses à ce qu'on avait demandé car on voyait que cela ne menait à rien au bout de 2h de réunion. Ils refusaient de s'engager pour 2016, alors nous avons demandé qu'ils s'engagent qu'on serait en 2 équipes en janvier 2013. Réponse; « NON à tout! » Alors nous nous sommes levés SIA, CGT, CFDT et CFTC et nous sommes partis en disant qu'il était inutile que l'on perde tous notre temps.  Quelques minutes après la délégation SUD nous a suivi.

Nous avons appris par la suite que le Préfet avait prévu une autre réunion, mais, seulement fin juin « pour ne pas gêner le bon déroulement des élections ! ». Le Préfet et PSA souhaitent que nous laissions passer les élections en nous taisant ! Raté,  nous allons faire tout le contraire !

 

Devant un tel mépris il n'y a qu'une solution pour mettre la pression sur le gouvernement et PSA : continuer et renforcer la mobilisation.

 

Jeudi 12 avril : rassemblement devant le QG de Sarkozy

Faisons du jeudi 12 avril un jeudi noir pour PSA !

 

Débrayage à partir de 6h46 pour ceux qui le souhaitent.

Rassemblement à 8h20 au Montage

Départ en bus avant 9H pour un retour avant 13h.

 

Pour l'équipe B : rendez vous sur place Métro Javel à partir de 9h30