Jeudi 23 février : deuxième réunion salaires

Version imprimableVersion PDF
Tract de la CGT PSA Aulnay
22/02/2012

 

Jeudi 23 février : deuxième réunion salaires

 

 Chiffre d’affaire record : 60 milliards

Le chiffre d’affaire de PSA a augmenté de 6,9 % et a atteint le chiffre record de 59,9 milliards €.

Le profit brut de l’année (Résultat Opérationnel Courant) se monte à 1,3 milliard €.

 Bénéfice net : 588 millions €

Le bénéfice net, c’est ce qu’il reste à l’entreprise quand tout est payé (les investissements, les impôts, les matières premières, les salaires …).

Le bénéfice 2011 (588 millions €), correspond à 3100 € pour chacun des 190 000 salariés PSA dans le monde.

Il est cependant en baisse sensible par rapport au 1,1 milliard de 2010. Pour 2 raisons :

  1. la baisse des ventes en Europe,
  2. la politique du PDG, M. Varin

La baisse des ventes en Europe

C’est la conséquence des politiques d’austérité : quand les entreprises et les gouvernements suppriment les emplois et baissent les salaires, il ne faut pas s’attendre à ce que les gens se ruent chez les concessionnaires ! Il est important de combattre ces politiques antisociales.

Que fait Varin de notre argent ?

  • 257 millions € versés en dividendes aux actionnaires en mai 2011.
  • 200 millions € gaspillés en rachat d’actions PSA à la bourse de Paris en août 2011 pour tenter de faire monter le cours.
  • 200 millions € perdus avec les problèmes d’appros liés à la restructuration imposée au fabricant de vis Agrati en échange de sa nomination comme « fournisseur majeur ».
  • 310 millions € placés en « provisions » pour payer les primes de départs GPEC 2012.

 

Malgré le coût exorbitant de cette politique de cadeaux aux actionnaires, de flux tendu, le groupe PSA affiche toujours, grâce à notre travail, un haut niveau de bénéfice.

La CGT revendiquera de nouveau 300 € d’augmentation générale par mois et l’augmentation de la participation employeur de 25 à 50 % pour la mutuelle obligatoire.

 

Les caisses sont pleines, augmentez les salaires !