Manifestation pour nos emplois et contre l'austerité

Version imprimableVersion PDF
Tract de la CGT PSA Aulnay
11/10/2011

 

      MANIFESTATION POUR NOS EMPLOIS ET CONTRE L' AUSTERITE.

 

Plusieurs syndicats (CGT-CFDT-FSU-Solidaires-UNSA) appellent à manifester mardi prochain pour protester contre les nouvelles attaques que les patrons et le gouvernement préparent contre le monde du travail.

La manifestation parisienne ira de République à Bastille. Le rendez-vous est donné à 14h.

PAS QUESTION DE PAYER LA DETTE DES BANQUIERS !

Le gouvernement ne cache même plus sa volonté de faire payer aux classes populaires la dette qu’il a faite pour sauver le système bancaire. Leur plan d’austérité, ça veut dire des réductions massives d’effectifs dans la fonction publique (écoles, hôpitaux, …), moins d’argent pour les logements et les transports, mais aussi des augmentations d’impôts.

Une dette doit être payée ? Oui, mais par ceux pour qui elle a été faite ! Les travailleurs n’ont pas à payer une dette qui ne leur a rien rapporté !

 

La crise aussi, c’est aux patrons de la payer !  En 2010, les entreprises du CAC 40 (Total, PSA, etc.) ont réalisé 90 milliards d’euros de bénéfices. Et elles en  annoncent déjà 46,2 pour le premier semestre 2011. Elles disposent en outre d’une trésorerie de 156 milliard d’euros (11 milliards pour Peugeot !). Il y a suffisamment de profit pour maintenir tous les emplois sans diminution de salaire !

 

A AULNAY, LES MENACES SE PRECISENT !

 

PSA a beau dire le contraire, chaque jour apporte des nouvelles preuves de sa volonté de fermer l’usine. La direction envisage toujours de licencier 300 intérimaires. Elle accentue ses pressions sur les anciens pour qu’ils partent au chômage. Elle convoque ceux qui n’ont pas de poste pour qu’ils acceptent d’être « volontaires » pour la PMS. Dans plusieurs endroits, comme au BTU, PSA voudrait que le travail de ceux qui sont partis soit fait par les autres. Partout dans l’usine, des ouvriers résistent aux pressions. Et bien montons d’un cran en nous mobilisant.

 

La manifestation sera aussi l’occasion de dire :

NON A LA FERMETURE DES USINES D’AULNAY, SEVELNORD ET MADRID !