MANIFESTATION SAMEDI 18 FEVRIER À AULNAY SOUS BOIS

Version imprimableVersion PDF
Tract des syndicats de PSA Aulnay
31/01/2012

Manifestation samedi 18 février

à Aulnay sous Bois.

Contre le plan de fermeture de l’usine

Pour obtenir une réponse de Sarkozy

Le 15 novembre, nous étions 500 salariés de PSA Aulnay à manifester devant le siège parisien contre la fermeture de l’usine. Nous avons fait parler de nous.

Le 15 décembre, les syndicats de l’usine de PSA Aulnay, ont signé un courrier commun qui a été envoyé à Nicolas Sarkozy afin qu’il intervienne en organisant une réunion entre le gouvernement, PSA et les syndicats pour que PSA s’engage clairement par écrit à maintenir tous les emplois et donc les deux équipes de production au moins jusqu’à la fin de 2016 (fin de la C3), et qu’elle s’engage à attribuer au site d’Aulnay un nouveau véhicule. A ce jour, nous n’avons reçu aucune réponse.

Le 17 janvier nous étions plus de 350 de l’équipe A à débrayer pour protester contre le plan de 196 suppressions d’emplois qui prépare le passage en une équipe.

Info de dernière minute : lors de son déplacement à PSA Poissy vendredi dernier, Besson le Ministre de l’Industrie a annoncé qu’il y aurait une réunion tripartite (gouvernement, PSA et syndicats) ; Il ne manque plus que de passer aux actes.

Il est désormais indispensable d'amplifier notre mobilisation pour mettre la pression sur PSA. Nous devons nous faire entendre et affirmer que nous ne nous laisserons pas faire.

Cette manifestation sera l’occasion pour la population de la ville d’Aulnay, mais aussi de tout le département, d’apporter son soutien et d’exprimer son refus du plan de fermeture.

Nous vous appelons tous à préparer activement la manifestation :

  • Par des distributions de tracts sur les marchés de votre ville.
  • En faisant signer une pétition contre la fermeture de PSA Aulnay.

Inscrivez-vous auprès de vos délégués !

Le succès de cette manifestation est l'affaire de chacun d'entre nous.

Tous ensemble nous avons la force de nous faire entendre

et de faire pression sur PSA et le gouvernement !

 

Après SeaFrance, Pétroplus et Lejaby,

nous ne voulons pas être les prochains sur la liste !