Mardi 11 septembre : assemblées générales

Version imprimableVersion PDF
Tract de la CGT PSA Aulnay
07/09/2012

La direction avait convoqué son CCE pour ses 8000 licenciements à la veille des congés, en pensant de cette manière désamorcer toute protestation. La direction prise à son propre piège.

Elle a démontré l’inverse ! A deux jours des congés, on n’avait encore jamais vu autant de salariés avenue de la Grande Armée. Nous étions deux mille à refuser son plan.

Et le lendemain, à Rennes plus de deux mille salariés se sont retrouvés en grève. C’est du jamais vu dans cette usine. Cela doit nous encourager dans notre mobilisation.

Où en est la procédure ?

Grâce à la mobilisation de centaines de travailleurs, notamment d’Aulnay, tous les syndicats ont refusé de donner un avis (au CCE du 25 juillet) sur le plan de licenciement de PSA. Ils ont nommé un cabinet d’expert pour lui demander son avis, qu’il rendra dans 60 jours.

Nous espérons bien que cette expertise, même si elle ne peut rien arrêter, démontre la vérité : PSA n’a aucune difficulté financière, les licenciements et fermeture d’usine sont totalement injustifiés. En équilibrant les productions sur les sites, tout le monde pourrait travailler.

Les manœuvres et mensonges de la direction continuent

Le 26 juillet, alors que le CE n’était même pas fini (!) la direction faisait son «compte rendu» dans des briefings et distribuait une plaquette de mesures de licenciement qui n’ont pas été discutées. Cela montre parfaitement que la direction n’a pas l’intention de tenir compte de ce que pourraient dire les syndicats.

La direction a prétendu que les syndicats allaient négocier ses mesures : FAUX ! ! !
Dans le cadre d’une procédure de licenciement, les syndicats n’ont aucun pouvoir. Leurs avis n’est que consultatif : c’est-à-dire ne compte pour RIEN, c’est la direction qui décide toute seule !

C’est pour cela que nous devons absolument mettre à profit les 60 jours de l’expertise pour obliger PSA à bloquer cette procédure de licenciement et obliger PSA à réellement négocier dans le cadre d’un accord tripartite (avec le gouvernement) qui garantirait tous nos emplois.

Assemblées Générales le 11 septembre

Comme convenu par tous les syndicats et voté à l’unanimité à l’Assemblée Générale du 13 juillet, dès la rentrée nous avons avions décidé de nous retrouver en assemblées générales le mardi 11 septembre.

Horaires des Assemblées : équipe A à 8 H 30 au Montage

                                              équipe B à 16 h 30 au Montage

Nous devons prendre le temps de discuter nos revendications qui sont toutes légitimes et établir notre plan de lutte avec les actions indispensables à organiser rapidement.

 

Pour permettre à tous de participer à ces assemblées la CGT appelle à la grève ce mardi 11 septembre.

De plus, ce même jour, l’expert du gouvernement rendra le résultat de son rapport. Un compte-rendu public en sera fait à la Presse à 14 h 30, sur le parking porte 3.