Tracts

  • Jeudi 15 : Donnons la reponse à Sarkozy

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    09/12/2011
    Lundi 5 décembre, tous les syndicats d’Aulnay (SIA, CGT, FO, SUD, CFTC, CFDT) se sont réunis et ont décidé d’adresser un courrier au Président de la république, Sarkozy (et de se revoir dés le début du mois de janvier).
  • Compte-rendu du CE du 30 novembre 2011

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    06/12/2011
    Comme lors des précédents CE, de nombreuses interventions des élus, notamment de la Cgt, ont eu lieu pour dénoncer les préparatifs de la direction en vue de la fermeture d’Aulnay. Sa seule préoccupation est de diminuer les effectifs. Pour la Cgt chaque départ en retraite, ou autres, doit être compensé par une embauche. Cela est possible puisqu’à Poissy, 578 intérimaires ont été embauchés en CDI, il devrait y en avoir 700 en tout. Sur le site de Melun, du fait de l’action de 600 salariés au CCE du 15 novembre, PSA se sent obligée d’ajourner les licenciements secs. Elle se donne jusqu’au mois de mars pour proposer des solutions avec un GPEC « renforcé ») sans mettre un centime en plus (!). Pour la Cgt, nous continuons à dénoncer ces licenciements déguisés.
  • Maintenant,on veut des engagements écrits !

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    19/11/2011
    La direction voulait faire passer en silence son nouveau plan de suppression de 6800 emplois : c’est raté ! Grace à l’action de 600 travailleurs de PSA, dont 500 d’Aulnay, qui étaient mardi dernier Avenue de la Grande Armée à Paris pendant que se déroulait le CCE. Non seulement toute la Presse était là, mais en plus le gouvernement s’est senti obligé d’intervenir.
  • Mardi 15 défendons notre emploi

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    14/11/2011
    Cela fait des mois que les salariés demandent qu’il y ait des garanties sur le site d’Aulnay. Et c’est pour cela que des centaines de salariés de cette usine débrayeront et se rendront à Paris : pour exiger ces garanties. La semaine dernière, dans toute l’usine, des centaines de salariés se sont réunis secteur par secteur pour préparer l’action prévue le 15 novembre.
  • Tous à Paris, avenue de la Grande Armée,

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    13/11/2011
    La Direction centrale ayant décidé de convoquer un CCE extraordinaire le 15 novembre à Paris, les syndicats SIA-CGT-FO-SUD-CFDT ont pris la décision de mener cette nouvelle action à cette occasion. Les revendications portées seront : · Annulation du plan de suppressions d’emplois : Lors du Comité de Groupe Européen, la direction a annoncé 6 800 suppressions d’emploi touchant toutes les catégories de salariés intérimaires, CDD, CDI, de l’ouvrier jusqu’aux cadres. Ce plan n’a aucune raison d’être.
  • PSA MADRID : UN MENSONGE DE PLUS

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    08/11/2011
    Après les déclarations de la Direction Générale, de PSA, qui se voulaient rassurantes du mois de juin, c’est l’inverse qui est fait et les attaques s’accélèrent contre nos camarades de Madrid. Partout c’est les mêmes mensonges, les même méthodes : la technique c’est de ne jamais dire la vérité, de laisser croire que cela peut s’arranger (laisser un petit espoir) tout cela dans le but de décourager les travailleurs de s’organiser de se défendre.
  • Une déclaration de guerre à tous les salariés de PSA

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    07/11/2011
    Le 15 novembre la direction convoque un CCE extraordinaire sur ce plan de suppression d’emplois. Il se tiendra à Paris avenue de la Grande Armée. Nous devrons exiger : l’arrêt de cette hémorragie des emplois ; l’embauche en fixe les 10 000 intérimaires sur le groupe, dont 350 à Aulnay ; la répartition du travail sur toutes les usines sans aucune fermeture.
  • Il faut que la Direction vous entende et revoie sa copie

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    21/10/2011
    En 3 jours, ce sont près de 13 700 salariés du groupe Peugeot-Citroën qui ont signé la pétition CGT pour une vraie mutuelle d’entreprise et contre la mutuelle à la sauce PSA. Les signataires ont affirmé avec force : « Une mutuelle obligatoire n’est pas acceptable ». Beaucoup de salariés disent : « la cotisation doit être partagée au minimum à 50 / 50 ». Avec plus de 11 milliards € en réserve et après avoir dépensé cet été plus de 200 millions € en rachat d’actions, la CGT considère que le groupe PSA a largement les moyens de subventionner correctement une bonne mutuelle d’entreprise. En l’état actuel du projet, la mutuelle PSA ne lui couterait que 13,8 millions € !
  • MUTUELLE PSA : On peut changer les choses

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    17/10/2011
    PSA a donné aux syndicats jusqu’au 28 octobre pour signer le projet de mutuelle. Si cet accord est signé tel quel, la mutuelle sera obligatoire et les retraits se feront sur nos payes à partir de juillet 2012. Une mutuelle c’est nos dépenses de santé de nos familles et cela touche directement nos salaires et donc notre vie privée. C'est à nous décider !
  • Il nous faut une assurance sur nos emplois

    Tract de la CGT PSA Aulnay
    14/10/2011
    Rencontre avec le ministère de Besson Le jeudi 6 octobre nous avons été reçus par le cabinet du ministre de l’économie Eric Besson. Participaient à cette délégation Cgt un camarade de Renault et des Fonderie du Poitou. Une bonne partie de la discussion a été naturellement consacrée à la lutte des travailleurs de la Fonderie contre la baisse de leur salaire de 25 % (la collecte de solidarité à la porte de l’usine à rapporté 1200 € que nous leur avons envoyé). Sur les intentions de PSA de fermer trois usines (Madrid, SevelNord et Aulnay), le cabinet de Besson prend toujours pour argent comptant les fables de la direction, tout en déclarant que ces fermetures seraient inadmissibles. Nous saurons lui rappeler en temps utile. Oui à une vraie mutuelle d'entreprise ! Non à la mutuelle obligatoire et injuste ! Que la direction finance réellement la mutuelle au minimum à 50 % et elle deviendrait réellement avantageuse. PSA en a largement les moyens financiers. La direction pourra imposer cette mutuelle si elle trouve des syndicats pour signer ! La CGT a décidé de lancer une pétition unique sur l'ensemble du groupe et d'appeler à un débrayage le même jour dans toutes les usines PSA MERCREDI 19 OCTOBRE pour remettre cette pétition à nos directions locales.

Pages